10 mars 2020, 13:16

La légende Detroit s’allie avec le réalisateur Cole Bennett.

Une croisée des mondes qui fonctionne : alors qu’Eminem enchaîne une multitude de flows (comme à son habitude), Bennett use d’effets plus étranges les uns que les autres. Et contre toute attente, la combinaison est plutôt réussie. Un bel hommage au disparu Juice WRLD.

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *