2 mars 2020, 11:41

Flavor Flav, l’un des membres-fondateurs de Public Enemy vient de se faire virer du légendaire groupe New-Yorkais par nul autre que son ancien comparse Chuck D.

Flavor Flav ne fait plus partie du groupe Public Enemy et ça alors qu’il a fondé la formation avec Chuck D, il y a 37 ans désormais. Le groupe a ainsi annoncé qu’il continuerait à avancer sans Flavor Flav. Une décision sèche qui met fin à un feuilleton mêlant politique, rap et animosité. Pour bien comprendre, il faut revenir au moment où Bernie Sanders, candidat démocrate à la présidentielle américaine, annonce un meeting politique à Los Angeles en compagnie du célèbre groupe de rap. Le groupe s’est ainsi produit lors du meeting qui avait lieu ce dimanche 1er mars. 

Dès l’annonce,  Flavor Flav s’oppose à ce show duquel il se désolidarise. Le MC et son équipe juridique vont même jusqu’à envoyer une lettre de mise en demeure pour discréditer l’implication politique du groupe et répéter que Flav ne soutient pas le candidat. La discorde est née et face à une polémique grandissante et des tweets provocateurs, Chuck D décide de virer Flav du navire Public Enemy. Et le fondateur de la formation en a pleinement le droit, puisqu’il est le seul à détenir les droits de Public Enemy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *