Il y a quelques heures, Kaaris a publié sur son compte Snapchat, une photo de lui dans un lit à l’hôpital. Le rappeur de Sevran n’a pas donné plus d’informations mais a laissé un petit message à ses supporters.

Le rappeur du 93 est très présent médiatiquement. Il faut dire qu’il a dévoilé son nouveau projet Château Noir il y a deux semaines. Mais l’interprète de Zoo fait parler de lui depuis quelques heures sur les réseaux sociaux.

Kaaris a été hospitalisé

Il y a quelques heures, Kaaris a inquiété ses fans avec sa dernière photo publiée sur son compte Snapchat. En effet, sur le cliché, on peut voir le rappeur originaire de Sevran dans un lit d’hôpital. Il a simplement rajouté en légende : « La santé n’a pas de prix ».

Pour le moment, nous n’avons aucune information concernant son état de santé. On espère qu’il n’a rien eu de grave et on lui souhaite un bon rétablissement.

Sur le même sujet

Il s’exprime sur les chiffres de ventes de ses projets

Il y a quelques jours, Booska-P a mis en ligne son interview de Kaaris et Therapy, producteur sur le dernier projet du rappeur. Au cours de cet entretien, l’artiste sevranais s’est exprimé sur les chiffres de ventes de ses derniers albums.

En effet, Booba s’est notamment moqué de son rival sur son compte Instagram. Le rappeur originaire du 92 avait réagi aux propos de Therapy. Le célèbre producteur avait expliqué : « Les chiffres n’enlèvent rien en la qualité du projet les amis ! Ne vous laissez pas avoir par des gens qui pensent que gros chiffres = qualité. Jugez la musique par vos oreilles, et non par des maths ». Quelques heures plus tard, B2O a publié la capture d’écran de ce message et a rajouté en légende : « Therapy t’es qui toi ? Gros chiffres = succès. Hors le seul truc gros chez vous c’est Therapy. T’es son porte parole ? Oh toi on va te faire vite !!! Très vite MDR ».

Kaaris a donc répondu à son ennemi sans citer sans nom. « J’ai un parcours différent vu ce qui s’est passé à côté, les faits divers. Il y a des détracteurs c’est sûr, qui ont la voix qui porte et qui font croire beaucoup de chose. Mais quand tu regardes en vérité les chiffres, j’ai toujours eu des certifications. Après c’est par rapport à l’artiste que je suis aujourd’hui. Mais par rapport au rap que je fais, faut pas oublier que là quand je sors des morceaux comme Goulag, Château Noir, c’est des sons durs. Tu peux pas me mettre dans la même case que d’autres rappeurs qui rappent très très bien et qui sont très forts, mais qui font du rap moins dur. », raconte-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *