15 collectifs et 120 artistes se réunissent à Marseille ce jour à l’occasion de la première édition du festival Hip Hop Non Stop. L’événement qui déroule du 24 au 27 Août au théâtre Sylvain à Marseille a pour but de mettre en honneur l’ensemble des cultures hip hop tels que la danse, le rap, le graff et le beatmaking. La gente féminine y a une place de choix.

Le Hip Hop Non Stop

Evénement initié par les mairies des secteurs 1/7, 2/3, 4/5 et 6/8 de la ville de Marseille, la première édition du Hip Hop Non Stop voit la participation de 120 artistes et 15 collectifs venus d’horizons variés vise à donner aux artistes du hip hop la place qu’ils méritent.

Les participants se retrouveront chaque jour de 18 h à 23h, heure de Marseille autour des concerts, des débats, des films ou de danses. C’est l’occasion pour les artistes débutants ou les professionnels du hip hop de renforcer leurs capacités, mais aussi d’accroitre leur visibilité.

Le festival voit la participation des principaux icônes du rap marseillais au titre desquels on peut citer Jul, IAM, Keny Arkana ou Soprano. Il regroupe en outre des centaines de collectifs qui développent leurs projets depuis 20 ans.  A cette occasion, plusieurs artistes marseillais ont bénéficié d’une reconnaissance nationale ou internationale.

Les femmes à l’honneur dans le Hip Hop Non Stop

L’événement inédit, voit une forte participation de la gente féminine notamment des chanteuses, des danseuses, des spécialistes des modes ou des managers.

Au titre des chanteuses, on peut citer Lau Rhina, Elodie Rama, Kayla et bien d’autres qui incarnent la beauté de la culture hip hop. Elles auront l’occasion de donner des concerts hauts de gammes pour révéler les talents de la gente féminine.

Au rang des danseuses, participent Clotilde, Mars Masala et plusieurs autres danseuses. Elles nous rappellent combien le hip-hop incarne une Zone d’expression libre.

Des spécialistes de la mode tels que Aminata, Lucie y sont conviés. Leur participation justifie le fait que le hip hop est un état esprit, une culture, mieux un style de vie.

Devenu le genre musical le plus écouté de la France, sans la contribution des talents féminins, le hip hop ne se serait pas imposé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *