De belles et nombreuses sorties pour ce vendredi.

NinhoM.I.L.S 3

Par surprise, Ninho est de retour sur le devant de la scène. Si on savait depuis quelques semaines, que N.I avait prévu de dévoiler le troisième opus de sa série de mixtape M.I.L.S, rien ne prédestinait ce drop surprise. Le mois que l’on puisse dire, c’est que Ninho nous gâte. Avec un 17 titres à la fois percutant et poignant, Ninho s’affirme et s’octroie le statut de meilleur MC de l’Hexagone. Pour les productions, celui qui ne suit que son Destin a fait appel à des pointures comme Dany SynthéHeezy Lee, SNK, et même Pascal Obispo, lui-même. Pour sublimer une fois de plus ce projet surprise, on retrouve 5 featurings. Ses amis de longue date Yaro et Hös Copperfield ont chacun leur titre, tandis que Ninho fait aussi la paire avec Damso, Heuss l’Enfoiré et la chanteuse Griff.

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>


Josman SPLIT

L’une des grosses sortie de ce vendredi 6 mars, c’est certainement SPLIT, le deuxième album de Josman. Un projet long de 23 titres en référence au nombre de personnalités du personnage schizophrène du film Split de Night Shyamalan. Accompagné de son fidèle producteur Eazy Dew, Josman nous propose une plongé dans un univers de productions changeantes entre cloud, trap, et même plugg. Pour agrémenter ses textes emplis d’un seum qui le suit depuis ses débuts, JOS a invité des pointures du rap français : Leto, Zed, le talentueux Chily, Hamza, et même Seth Gueko.

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>


Sneazzy NOUVO MODE

Sneazzy est lui aussi de retour avec son nouvel album studio Nouvo Mode. Pour ce deuxième album, Sneazzy West s’est entouré d’une clique de producteurs reconnus comme Junior Alaprod, Ponko, évidemment Diabi ou encore Disocures connu pour son travail sur le dernier projet de Laylow. D’ailleurs, le rappeur toulousain est aussi présent pour un featuring remarqué. Évidemment, on retrouve ses anciens comparses Nekfeu et Alpha Wann dans cette tracklist de 20 titres. Finalement, Arma Jackson, Lefa et S.Pri Noir viennent se mêler au style clinquant d’un Sneazzy bien énervé.

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>


Hatik Chaise pliante 2

De son côté, Hatik est aussi bien à l’affiche de l’actualité des sorties de séries, que celles des sorties musicales. Ainsi, le rappeur aux cheveux bouclés est à l’affiche de Validé, la nouvelle série Canal +, tandis qu’il dévoile le deuxième opus de sa série de mixtapes Chaise Pliante. Un projet de 16 titres où le rappeur d’origine guyanaise fait parler sa puissance et son énergie sur des instrumentales de son trio de producteurs fétiches : ILLNGHT, Medeline et Ogee Handz. En plus de faire confiance à ces beatmakers, Hatik a pris le temps d’inviter Medine, Jok’Air, Paky et Hornet la Frappe pour donner de la couleur à un projet qui respire fort la rue.

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>


8Ruki – Green Lobby

Son label 33recordz avec lui et accompagné par désormais toute une bande d’espoirs du rap francophone et d’ailleurs, 8Ruki présente son deuxième projet avec le surprenant et efficace Green Lobby. Ce projet compile 10 titres enregistrés l’an passé au gré des voyages (Montréal, Lyon, Bordeaux, Marseille), d’un rappeur en quête d’inspirations. Fortement influencé par les courants plugg du rap us, mais aussi par la funk et le RnB, 8Ruki présente ici un Green Lobby qui brille de différentes teintes. En atteste les featurings tous plus éclectiques les uns que les autres : le marseillais JMK$, les membres de sa team 33Recordz Yuri Online et Kasper 939, les Montréalais Crvdz et Karyke ou le très talentueux Freaky à la production. Le fil rouge de cette compilation ? L’authenticité et la volonté de réussir d’un upcomer indépendant. Les ambiances vocales et ad-libs d’8Ruki font planer des textes portés par un flegme charismatique, en atteste le sublime Univ8rs (maman). 

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>


CG6 Soleil de minuit

Chinois Binks, MLVS , Sagax et Zelo aka CG6 font eux aussi partie de ce vendredi riche en sorties. Avec une deuxième mixtape nommé Soleil de minuit, le quator du 93 compte confirmer leur succès avec 17 titres où l’on retrouve le duo fou Key Largo, l’expérimenté Sadek, le trop puissant Leto et le kickeur Still Fresh. Couplets percutants et refrain hypnotiques : la recette CG6 est bien rodée. Ceux que leurs détracteurs affublaient de « petits » ont bien grandi et perfectionné leur alchimie pour ce nouveau projet d’envergure.

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>


Jo le Pheno 60 Boulevard Ménilmontant

Jo le Phéno vient, lui, représenter son quartier de la Banane avec son premier album 60 Boulevard Ménilmontant. Porté par les singles L’hollandais et Ma part, cet album dévoile un patchwork de styles intéressants entre boom-bap (Déjà 10 piges), trap (La street) et même afro trap (Tiens ta madame). Un premier album conçu comme une porte d’entrée dans l’univers large de Jo le Phéno, en atteste la non-présence de featurings. 

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>


Kaza Heartbreak life

Le phénomène au cœur brisé qu’incarne Kaza est lui aussi de sortie ce vendredi. Le jeune rappeur de Val de Fontenay dans le 94 dévoile son premier album studio Heartbreak life. Quand on y pense, il ne pouvait pas en être autrement pour celui qui a percé grâce à sa série de freestyle HRTBRK. D’ailleurs, deux de ces freestyles figurent sur le disque : l’épisode 2 et l’épisode 4. Toujours à mi-chemin entre chant et rap, Kaza prouve qu’il sait jouer de sa voix sur des refrains entêtants et des ambiances toutes aussi efficaces. Forcément, dans ce projet, les thèmes sont centrés autour de l’amour, mais pour ne pas tourner en rond  Kaza a choisi d’inviter Maes et Timal. Entre tubes de clubs et titres mélancoliques, Kaza nous livre ici un premier projet complet et toujours plus prometteur.

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>


Lil Uzi Vert – Eternal Atake

Ca y est. Le tant attendu Eternal Atake est enfin disponible. Une sortie surprise de Lil Uzi Vert qui n’en finissait plus de repousser la sortie de son deuxième album studio, et ce, depuis deux ans. Profitant d’un univers toujours aussi coloré et décalé, Eternal Atake profite de 18 titres où Uzi brille par sa versalité, ses flows saccadés et forcément ses ad-libs venus d’un autre monde. Au programme des beats plugg à n’en plus finir, des 808 qui forcent le turn up, mais aussi de véritables pépites trap et une suite de bangers indéniables. Pour produire ce nouveau projet, Uzi a fait appel à des pointures tels que Turbo, TM88, et même Chief Keef qui passe de l’autre côté pour l’occasion. Le projet ne comprend qu’un seul featuring, la chanteuse et productrice californienne Syd.

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>


Jadakiss Ignatius

Voici un album qui marque le retour d’une légende du rap américain. Après 5 ans d’absence, Jadakiss du mythique groupe The LOX présente Ignatius, un album en hommage à son ami de longue date Icepick, décédé d’un cancer en 2017. Pour cela, Jadakiss a apporté de la chaleur dans son rap froid et a misé sur des productions lumineuses pour rapper l’espoir. En plus de ce tournant musical motivé par la perte d’un ami de longue date, Jadakiss a réuni un casting cinq étoiles sur cet album hommage : John Legend, Rick Ross, 2 Chainz, Pusha T et Ty Dollas $ign.

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>


Jhené Aiko Chilombo

Jhené Aiko présente, elle, son troisième album solo nommé Chilombo, en lien avec son nom de famille. Pour ce projet, la chanteuse a pris le temps de voyager et de se ressourcer pour créer un album porté par des mélodies planantes soutenu par les prouesses vocales d’une chanteuse qui n’a plus rien à prouver quant à son talent. Chilombo, c’est une belle et douce balade qui vous emportera sous le soleil soleil dès la première écoute. Et pour contraster un album RnB porté par le chant, Jhené Aiko a invité pléthore de rappeurs américains : Ab-Soul, Future, Ty Dolla $ign, Nas et aussi son petit-ami Big Sean. Le tout est aussi ponctué d’un featuring avec nul autre que son père l’artiste Dr Chill. 

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>


Megan Thee Stallion Suga

On passe à un projet qui a agité les sphères du rap américain ces dernières semaines, et pas forcément pour les bonnes raisons. Megan Thee Stallion nous livre son premier album studio de 9 titres. Un projet court nommé Suga qui a failli ne jamais sortir suite au litige entre l’artiste et son label 1501 Certified Entertainment. Ces derniers voulaient ainsi bloquer la sortie de ce projet, mais la justice a donné raison à Megan qui y fait étalage de son flow assuré et de son univers de bad bitch assumé. Le tout profite de productions dans l’air du temps et de deux featurings avec la douce Khelani et le versatile Gunna.

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>


Chief Keef The GloFiles (Part 4)

On termine cette review des sorties avec l’un des grands pontes du rap US, un de ceux qui a façonné le son rap US avec sa drill furieuse, je parle évidemment de Chief Keef. Le natif de Chicago présente la quatrième partie de sa série de mixtape Glofiles. Pour cette 34e mixtape de sa carrière (oui, c’est impressionnant), Chief Keef mise toujours sur une recette bien rodé entre 808 rageurs et texte toujours aussi teinté de l’univers criminel dans lequel baigne l’artiste. On tient tout de même à vous prévenir, cette mixtape regroupe presque exclusivement des titres déjà leakés sur différentes plateformes. Désormais, ces leaks sont disponibles dans un projet pour le plaisir des fans de Sosa.

<img src=" » class= »lazy lazy-hidden » data-lazy-type= »iframe » alt>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *