Depuis quelques heures, Sadek ne souhaite plus clasher Booba sur ses réseaux sociaux. Le rappeur du 93 a même décidé de ne pas sortir le morceau clash qu’il avait fait à l’encontre de son rival. Mais le Duc de Boulogne en rajoute une couche et veut absolument qu’il le sorte. On vous explique tout dans l’article ci-dessous.

Il y a quelques jours, Sadek annonçait un morceau clash envers Booba. Il voulait régler cette histoire au studio, pensant avoir plus d’impact ainsi. Le rappeur originaire du 93 a dévoilé un cover d’un titre, intitulé Elie-Zabeth, qui fait référence au prénom de B2O, qui est Elie. Puis il a rajouté en légende : « T’as raison en vrai , je vais tout poukave mais pas comme tu crois ».

Mais il faut croire que Sadek en a eu marre de tout ça. Sur son compte Twitter, le rappeur du 93 s’est exprimé sur son clash, confiant notamment qu’il y met un terme. En effet, il a commencé par dire : « Fini le clash ». Puis, Sadek a évoqué le morceau clash contre Booba, qu’il a décidé de ne pas sortir. « Non ça va a l’encontre de mes principes je préfère continuer à faire mes petits stream avec ma vraie musique que devenir une p*te à buzz des réseaux , c’est la dernière fois que j’en parles. », a-t-il expliqué.


Sur le même sujet

Sadek sort finalement le morceau clash contre Booba

Finalement, Sadek a décidé de revenir sur sa décision et a dévoilé le morceau clash contre Booba. C’est sur son compte Instagram que le rappeur du 93 a balancé la chanson, au volant de sa voiture. Intitulé “Lettre à Élise”, le titre est un jeu de mot mêlant la mélodie de piano qui accompagne la production de Symphony Dreams avec le prénom de Booba. En légende de cette publication, l’artiste a lâché un petit message à son rival : « Message à mon infographiste , tu peux parler au mur dorénavant ».


Qu’on se le dise, il ne s’agit pas d’un réel diss-track. S’il balance quelques punchlines, comme « Je te coupe, je te crève un oeil, on peut enfin dire que t’es un pirate », qui est directement tourné vers Booba, le morceau se veut plutôt généraliste dans l’ensemble. Reste à savoir s’il mettra ce titre sur les plateformes de streaming…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *